Lost in Blindness

Salut à tous !

Ce mois-ci, on va parler d’un nouveau venu dans le petit monde des jeux accessibles aux non-voyants : Lost in Blindness.

Ce projet me fait beaucoup penser à A Blind Legend. En effet, on est en présence d’un jeu d’aventure qui mise sur le son binaural, technique qui permet de construire un environnement 3D autour du joueur. En se servant d’un casque audio, on peut ainsi se repérer à l’oreille. Niveau scénario, on incarne Alex, un archéologue aveugle qui part explorer un temple au fond de l’Amazonie pour élucider la disparition de la civilisation Maya. Les ambiances sonores sont plutôt convaincantes et le jeu dispose de bons doublages en Français. Notons la possibilité de faire répondre oui ou non à notre personnage lors de certaines séquences, ce qui nous donne un peu de prise sur l’histoire. Le gameplay, à quelques nuances près, me fait vraiment penser à ce qu’on peut trouver dans le périple du chevalier aveugle. Au lieu d’être guidé par notre fille, on dispose d’une balise et d’un écho. On a aussi des séances d’actions et de petites énigmes pour varier les plaisirs. Dans l’ensemble, tout reste simple.

Ce que j’apprécie dans ce projet, c’est l’effort qui a été fait pour ne pas le réserver aux non-voyants. Le jeu dispose par exemple d’un mode streamer qui affiche l’environnement. Le jeu peut être ainsi plus facilement streamé sur Twitch ou YouTube, d’où le nom du mode. Œuvrer à rapprocher les communautés, à offrir une expérience commune, c’est une très bonne chose.

Ce que j’apprécie moins, c’est qu’Alex soit aveugle. Je comprends le confort scénaristique que cela offre, la justification évidente de l’absence d’images, je comprends aussi l’intérêt pédagogique que cela peut avoir, mais le souci c’est que si cela se répète trop souvent, les non-voyants se retrouveront enfermés dans leur handicap même dans les jeux vidéo. Avouons que l’évasion en prend un coup ! Si on veut absolument justifier l’absence d’image, on pourrait incarner un robot sans dispositif vidéo, une créature des profondeurs ténébreuses, ou encore un shaman explorant un monde par l’esprit. Ce ne sont pas les possibilités qui manquent. Mais est-il vraiment indispensable de justifier cette absence d’image ? Dans l’absolu, se passer du vecteur graphique pour illustrer l’aventure n’impose pas de devoir baser l’aventure sur cette absence dudit vecteur, mais juste de s’assurer que cette absence ne pose pas de souci à son public cible. Ainsi, l’absence d’image pourrait n’être qu’un parti pris artistique ayant l’avantage de mettre l’audio en avant, l’audio dont le pouvoir d’immersion est immense. Dans le même temps, l’absence d’image n’impose pas l’absence de toutes autres informations visuelles, on peut se servir d’icônes, de plans, de textes, histoire que les joueurs voyants ne soient pas perdus, et ses éléments sont faciles à rendre accessibles aux non-voyants.

Pour en revenir à Lost in Blindness, l’un dans l’autre, je pense que le jeu vaut le coup et qu’il offre une expérience intéressante. On peut le trouver sur Steam ou sur Itch.io. Je conseille cette dernière plateforme pour les non-voyants, elle est plus accessible. Je félicite l’équipe à l’origine du projet et j’espère qu’il continuera d’explorer le domaine du jeu audio, un domaine encore très largement sous-exploité.

Sur ce, je vous dis au mois prochain pour un nouvel article !

Cet article a 3 commentaires

  1. Hello. Perso, j’ai commancé à y jouer. Le fait, que le personnage soit aveugle, ça ne me pose pas trop de souci. Je ne sais pas comment le streamer sur internet. mais j’avoue que cette possibilité est intéressante.
    Bon jeu, et bon développement. 🙂

    1. Salut Lataupe,

      Pour streamer le jeu, il faut aller dans ses options. Après, je n’ai jamais fait de live sur Twitch ou YouTube, j’ignore comment faire. Je suppose que posséder le jeu ne suffit pas, il faut de quoi enregistrer. Des gens bien plus calés sur le sujet pourraient t’éclairer davantage.

      Concernant le fait qu’on joue un aveugle dans Lost in Blindness, en soit, cela ne me dérange pas. Ce qui me fait m’interroger c’est qu’on était déjà dans ce cas de figure pour A Blind Legend. Je ne voudrais pas que cette tendance devienne trop forte. Non que le concept du héros aveugle n’est pas intéressant, mais il n’y a pas non plus que ce concept d’exploitable. Je croise les doigts pour que le prochain jeu d’aventure/exploration audio soit original sur ce point.

      1. je vais re sortir une vieillerie, mais dans shades of doom le perso n’est pas aveugle. Bon dans « la malédiction » ou « toxic », il se trouve que si. ce genre de facilité scénaristique, se répète assez. je suis assez d’accord là-dessus.

Laisser un commentaire

Fermer le menu